mercredi, avril 21, 2021
Economie

Forfait mobile : la concurrence a du bon

forfait mobile

Le monde de la téléphonie a longtemps vécu dans une bulle magique dans laquelle la concurrence était faussée. D’arrangements en arrangements le secteur a généré des surprofits en France grâce à ses forfaits mobiles durant de nombreuses années.

Ces agissements de la part des opérateurs français leur a valu d’être épinglé par l’autorité européenne de la concurrence qui leur a infligé en 2005 des amendes records pour l’époque. 220 Millions d’euros pour SFR, 58 Millions d’euros pour Bouygues et 258 Millions pour Orange.

En contradiction totale avec le droit européen de la concurrence les trois opérateurs hexagonaux avaient mis au point une entente leur permettant de ne pas baisser les prix. De cette façon, ces entreprises ont d’une certaine manière généré une rente et fait payer la facture au consommateur. 

Ainsi, durant des années les utilisateurs français ont utilisé des services à des tarifs sans commune mesure avec leur prix de revient. C’est l’association de consommateur AFC que choisir qui avait alerter les autorités à l’époque afin de faire cesser ces collusion cyniques et malhonnêtes. Réduire la concurrence a donné la possibilité à ces opérateurs de s’enrichir comme en témoigne les fortunes personnelles accumulées par leurs dirigeants et actionnaires de l’époque.

Désormais le mode de fonctionnement semble s’être normalisé au bénéfice du consommateur qui se voit proposer des forfaits mobiles à des prix plus conformes à la valeur réelle du service