jeudi, avril 22, 2021
Economie

Travail à domicile, le déclin!

travail a domicile

Alors qu’il apparaissait comme porteur d’avenir le travail à domicile a régressé de partout en Europe.

L’an passé ce type d’emploi a diminué de plus de 5 %, inquiétant lorsque l’on sait ce que ce secteur peut apporter à l’économie du pays. Ainsi l’an passé plus de 70 000 employeur n’ont pas souhaité embaucher si l’on compare avec les statistiques de l’an passé. De nombreux d’entre eux avance l’argument de la “paperasse” considérant que le carcan législatif  ne leur donne pas d’autres choix.

Autre constat l’essor du “travail au noir”  qui est en augmentation cette année, de nombreux employeurs ont préféré avoir recours à ce dernier afin de contourner les charges patronales qui leur semble trop importantes.

Certains secteurs sont très impactés par cette tendance notamment celui de la garde d’enfant en net recul de 6 % pour l’année 2013. Les aides ménagères ont également subi cette crise de plein fouet.

Ce phénomène apparaît commun à l’ensemble des pays Européens. L’Italie notamment a eu beau changer son arsenal législatif, rien n’y a fait, le déclin semble inéluctable. La Belgique également a tenté d’enrayer la chute sans succès avec la montée du travail non déclaré.

Un tendance inquiétante avec un travail à domicile à la baisse. Il faudra revoir les cadres législatifs si l’on ne veut pas que cela continue.