dimanche, septembre 26, 2021
Prêts

Encore des recettes pour obtenir votre prêt personnel !

pret personnel

Si vous êtes célibataire, divorcé ou que vous vivez maritalement, il peut être judicieux de déclarer être logé à titre gratuit ou presque par vos parents ou votre concubin, ou encore que votre logement est prêté… Dans ces cas, préparez-vous à produire, au mieux une attestation sur l’honneur de la personne censée vous héberger, au pire une pièce justificative de votre domicile supposé.Il serait aussi envisageable de ne pas déclarer un enfant à charge s’il est d’un âge avancé et qu’il peut subvenir à ses besoins.

Si le banquier vous réclame votre dernier avis d’imposition, document que l’on reçoit en décalage par rapport à l’année de référence, vous pourriez dire que cet enfant à charge à l’époque ne l’est plus.Autre cas de réduction de charges relaté par un collègue banquier : son client vivait à la campagne et «faisait du bois» pour se chauffer. Valable aussi pour ceux qui ont un potager.

Si vous êtes la seule personne du foyer à disposer d’un travail fixe moyen, et que votre conjoint a des revenus modestes ou irréguliers, vous pourriez souligner qu’il cherche un travail supplémentaire ou à augmenter son nombre d’heures pour faire face aux mensualités. Bien des banquiers soutiennent cet argument auprès de leur hiérarchie pour obtenir un accord de prêt. Toutes les attestations d’intention sont bienvenues.Si le banquier vous demande vos trois derniers bulletins de salaire, il peut aussi accepter, à la place, de verser au dossier une attestation émanant de votre employeur ainsi libellée: «Je soussigné M. X, gérant de la société Y, certifie que M. Z est salarié de mon établissement et que son revenu annuel est de X euros.» Il arrive que certains patrons de petites entreprises délivrent de telles attestations qui bonifient le revenu de leur employé. Ceci est aussi parfois pratiqué par des comptables, pour faire obtenir des prêts à leurs clients artisans ou commerçants. Bien des banquiers s’en tiennent à ces documents officiels surtout quand le crédit est peu élevé ou moyen.