jeudi, mai 6, 2021
Moteur

En Espagne avec Renault : créations d’emplois, régression sociale et nouveau modèle

renault

Le groupe français Renault prévoit dans son plan industriel 2017-2020 la production d’un futur nouveau modèle en Espagne et la création d’au moins 600 d’emplois, annonce-t-il dans un communiqué. L’Espagne est, après la France, le deuxième pays de production pour Renault, qui y emploie 14.000 personnes, plus de 10% de l’effectif mondial de quelque 120.000 employés.

Renault y produit actuellement la Captur, dont l’ensemble de la production est concentrée sur l’Espagne, comme pour le modèle Twizy (électrique). Des Mégane et des Kadjar y sont également fabriquées, soit quelque 500.000 véhicules au total en 2015, selon son service de presse. D’ici à 2020, Renault prévoit la titularisation d’au moins 1.400 personnes en contrat à durée déterminée et 600 créations d’emplois nettes, a affirmé à l’AFP un porte-parole de Renault Espagne. Le plan industriel pour la période 2017-2020 prévoit la fabrication d’un nouveau futur nouveau modèle qui n’a pas été encore dévoilé, de même que des pièces pour les véhicules du groupe, ce qui assure la pérennité de ses chaînes de montage en Espagne.

Représentant 10% du PIB espagnol, l’industrie automobile, durement touchée par la crise économique, s’en était sortie en poussant très loin la flexibilité, faisant fonctionner ses usines sept jours sur sept et en abaissant les salaires.