mercredi, mai 12, 2021
Santé

Comment expliquer le fourmillement dans les mains et les jambes ?

Le fourmillement, d'où ça vient ?

Fourmillement mains

Vous ressentez ce que l’on nomme “fourmis” dans les mains et/ou les jambes et vous voulez savoir d’où cela vient ? On vous liste les potentielles origines de ce trouble bien souvent inconfortable.

C’est une sensation certainement connue de tous. Tout le monde a, au moins une fois au cours de sa vie, ressenti cette sensation gênante de fourmillement, allant parfois jusqu’à la paralysie du membre concerné. Mais alors, d’où vient ce trouble et que signifie-t-il ? Quelles en sont les causes ? Si la plupart du temps, le fourmillement résulte du fait que l’on soit resté en position assise ou dans une même position durant trop longtemps, le phénomène peut également révéler la présence de certains dysfonctionnements.

Les causes possibles du fourmillement :

  • Une pression anormale
    Les fourmis interviennent parfois lorsqu’une pression sur les nerfs rachidiens est constatée, comme c’est notamment le cas pour les personnes atteintes d’une hernie discale.
  • Le résultat de taux anormaux
    Vous pouvez manquer de quelque chose, comme de vitamines, et plus particulièrement de vitamine B12 et le fourmillement vous le fait savoir. De plus, il peut être la manifestation d’un taux anormal de calcium, de sodium ou de potassium.
  • Une mauvaise circulation
    La présence de ces fourmillements peut parfois être le signe d’une mauvaise irrigation du sang. Ainsi, un problème au niveau nerveux ou de la circulation sanguine peut se traduire par la survenue de “fourmis” de temps à autre. Ce symptôme peut également se ressentir dans les cas de grande fatigue.
  • Les piqûres et morsures
    Les piqûres de certains insectes, araignées, acariens ou tiques, ainsi que la morsure d’un animal peuvent également être la cause de la survenue du symptôme de fourmillement.
  • Le symptôme d’une maladie
    Il est inutile de s’inquiéter outre mesure si les fourmis sont peu intenses et irrégulières. Toutefois, si elles reviennent souvent et/ou si la sensation devient plus forte, il est important de consulter votre médecin traitant, afin de vérifier si le fourmillement n’est pas le symptôme d’une maladie. En effet, elle peut être l’un des symptômes de la maladie de Buerger, qui se manifeste plutôt chez les fumeurs. Les fourmis peuvent aussi intervenir dans le cadre d’autres pathologies comme la sclérose en plaques ou la polyneuropathie démyélinisante inflammatoire aiguë. C’est pourquoi il est essentiel d’aller consulter un médecin pour écarter ou confirmer le diagnostic et, ainsi, adapter le traitement.
  • L’un des signes de diabète
    Bon nombre de diabétiques ne le savent que trop bien : les fourmis font partie intégrante de leur quotidien. Le diabète, dont voici les symptômes, traitement et causes, entrainant parfois une insuffisance du flux sanguin, le trouble apporte son lot de désagréments et, parmi eux, le fourmillement.

Un traitement adapté selon la cause

  • La méthode naturelle
    Si le fourmillement est passager et qu’il n’est la cause de rien d’alarmant, il suffira simplement de bouger le membre atteint afin de redonner un coup de fouet à la circulation sanguine. Faire une petite remise en forme après les excès de l’été de fait pas de mal non plus.
  • Les traitements médicamenteux
    Si la cause des fourmis s’avère être l’une des pathologies ou dysfonctionnements précédemment évoqués, la solution se trouvera du côté de la médecine. Votre praticien de santé saura adapter le traitement selon les maux dont vous souffrez.

Le fourmillement dans les mains et les jambes n’a plus de secrets pour vous, il ne reste plus qu’à prendre soin de vous et de votre santé en général !