dimanche, novembre 18, 2018
Prêts

Crédit immobilier : Comment réussir efficacement sa renégociation ?

Renégociation crédit

Lorsque les taux d’intérêt sont en baisse, c’est le moment de renégocier son crédit immobilier. Les banques, bien sûr, ne vont pas forcément vous aider dans cette opération profitable. Il faudra donc que vous connaissiez vos points forts afin de les faire valoir lors de la renégociation de votre prêt immobilier.

4 critères auxquels vous devez correspondre

Renégocier un prêt, ne sera pas pour certains cas une solution intéressante quand les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont au plus bas. Vérifiez que vous remplissez les critères suivants :

  • comparé au cours actuel, le taux de votre emprunt est supérieur de 0,7 à 1 point ;
  • le montant restant dû est supérieur à 70 000 euros ;
  • vous avez déjà remboursé au moins un tiers du capital emprunté ;
  • vous ne prévoyez pas prochainement de vendre votre bien, car le rachat anticipé d’un emprunt immobilier inclut des frais de remboursement qu’il vous faudra amortir sur une longue période.

Si toutes ces conditions sont réunies, vous êtes dans une situation intéressante. Prenez donc rendez-vous avec votre banquier afin de renégocier les conditions de votre emprunt immobilier.

Consultez un courtier

Pour une renégociation, votre banquier sera votre premier interlocuteur. Il se peut cependant qu’il n’accepte pas votre projet. Dans un tel cas, allez consulter un courtier spécialisé en prêts immobiliers. L’inconvénient, c’est que ses frais de dossier risquent d’être plus élevés. Mais l’avantage, c’est que vous bénéficierez de son expertise, de ses conseils ainsi que de ses compétences en négociation. Il saura vous conseiller entre rachat de crédit et renégociation pour faire le bon choix.

Négociation des frais de dossier

Chez une banque, les frais de dossier relatifs au montage d’un emprunt immobilier peuvent s’élever jusqu’à 1 500 euros, alors que pour certains établissements financiers ces frais peuvent descendre sous les 500 euros. Comparez et négociez. Un courtier aura certes des frais plus élevés qu’une banque, mais il vous offrira un service plus complet, vous donnera des conseils et se chargera de la négociation des conditions du rachat.

Faire jouer la concurrence

Vous disposez de plusieurs leviers pour redessiner votre prêt immobilier afin de minimiser vos dépenses. L’un d’eux est l’assurance décès-invalidité, obligatoire pour tout crédit. Vous pouvez, en effet, la contracter chez un autre organisme financier après avoir comparé les tarifs.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour vous lancer dans la renégociation de crédit si elle s’avère avantageuse dans votre situation.