samedi, octobre 19, 2019
Web & Technologie

PayPal : Comment éviter les arnaques sur les sites de petites annonces ?

Cartes de crédit hameçonnées pour simuler le phishing sur internet

Le bon coin, Vinted, eBay… Nombreux sont les sites permettant aux particuliers de vendre les biens dont ils n’ont plus l’usage. L’un des points communs inhérents à tous ces sites de petites annonces, c’est bien le système de paiement à distance qu’il est possible d’appliquer. Un avantage qui peut rapidement se transformer en inconvénient… Comment donc éviter les arnaques PayPal ?

Un système de « phishing » bien rodé

Gare aux arnaques ! Les sites de petites annonces, tout comme Airbnb et Booking.com, comportent autant d’avantages que d’inconvénients. Si la possibilité de vendre votre produit aussi facilement qu’en postant une simple annonce sur le web vous facilite bien la vie, les transactions avec des inconnus ne présagent parfois rien de bon. Et pour cause : depuis 2011, PayPal a identifié une arnaque bien rodée, connue sous le nom de « phishing », comprenez « hameçonnage ». Elle consiste à attirer les vendeurs dans le filet des acheteurs.

Comment reconnaître l’arnaque ?

Ces quelques signaux pourront désormais semer le doute et appeler à votre vigilance.

1- Les fautes d’orthographe

Les « pirates » se laissent bien souvent piéger par la langue française. Si les fautes d’orthographe ou de grammaire peuvent survenir dans n’importe quelles conversations au quotidien, elles doivent tout de même attirer votre méfiance sur la Toile.

2- Le moyen de paiement et le procédé utilisés

L’acheteur est formel : il ne peut payer que via la plateforme PayPal. Méfiez-vous, les mensonges sont vite arrivés. De plus, il ne veut pas s’attarder sur le site de petites annonces, il veut converser par mail et vous demande de le rejoindre à l’adresse qu’il vous donne.

3- Les informations personnelles qu’il demande

L’arnaque touche à sa fin et « l’acheteur » bientôt à son but. Par mail, toujours, il vous demande de lui faire parvenir une demande de paiement comme il est coutumier de la faire via PayPal. Ainsi, vous lui cédez de votre plein gré les informations dont il a besoin pour fignoler l’arnaque : les informations relatives à votre compte PayPal.

4- Le mail de la plateforme PayPal

Ensuite, vous allez bizarrement recevoir un mail du service PayPal vous indiquant que la transaction a bien été effectuée mais qu’elle restera en attente le temps que l’envoi du colis s’effectue. Si vous croyez converser avec le site lui-même, en raison de l’adresse service@paypal.fr qui s’affiche, il n’en n’est rien. Ce mail de « phishing » usurpant l’identité de la structure PayPal n’a fait que vous inciter à envoyer le colis, que l’arnaqueur pourra alors aisément récupérer à La Poste par la suite.

Comment donc éviter l’arnaque ?

Si PayPal se voit dépassé par les événements, en raison du nombre d’arnaques de ce genre en constante augmentation, il existe des moyens de prévenir le drame financier.

1- Restez vigilants et soyez attentifs à tous les signes précédemment évoqués.
2- Si vous voyez l’adresse service@paypal.fr s’afficher sur un mail, pensez à cliquer dessus pour y voir la véritable adresse mail. Dans le cas des mail de « phishing » il ne s’agit que du nom que le pirate à donné à son adresse. Ainsi, vous verrez apparaître une adresse gmail, qui n’est en rien conforme aux adresses professionnelles utilisées par la vraie plateforme.
3- En cas de doute… laissez tomber la vente.
4- Si un profil vous paraît suspect, précisez-le auprès des services compétents à l’adresse spoof@paypal.fr