lundi, mai 20, 2019
BeautéLifestyle

L’épilation au laser vaut-elle le coup ?

De belles jambes épilées au laser et bronzées

En 2012, peu de temps après son arrivée en France, l’épilation au laser constituait la troisième procédure cosmétique non chirurgicale la plus répandue dans les instituts. A ce jour, ce procédé d’épilation vaut-il vraiment le coup ?

Les dessous de l’épilation au laser

En 5 à 10 séances, le tour est joué. Au retour du printemps, la question de l’épilation revient sur le devant de la scène. En effet, à l’approche des prochaines vacances et des premiers bains de soleil, la gent féminine devrait s’inviter d’ici peu dans les instituts de beauté pour venir à bout de leur pilosité. Si certaines ont sauté le pas, la question de l’épilation définitive germe encore timidement dans l’esprit de certaine. Pourquoi donc sauter le pas ?

  • L’adieu aux poils

Parmi les avantages de ce type de procédé se trouve, avant toute chose, le résultat : les poils auront disparu et ne vous embêteront presque plus d’ici quelques mois. Si certaines zones résistent parfois au pouvoir du laser, il vous sera possible de venir à bout des derniers poils rajoutant quelques séances supplémentaires.

  • Le prix sur le long terme

Oui, la somme à engager sur le moment peut faire grincer des dents (comptez entre 400 à 500 euros par zone épilée), mais si vous faites le total des rasoirs, soins dépilatoires et/ou séances chez l’esthéticienne que vous n’aurez plus à payer par la suite, le compte est bon ! 

  • Les catégories de femmes concernées

Toutes les femmes ne sont pas égales quant à l’épilation au laser… En effet, le procédé n’est réellement efficace que sur les femmes à la peau bronzée, mate, dont les poils sont châtains et mêmes noires. Les femmes à la peau claire et aux poils clairs ou blancs ne pourront pas trouver satisfaction sous le faisceau du laser qui ne parviendra pas à déterminer correctement la cible à éliminer.

  • La douleur

L’une des choses à savoir avant de sauter le pas, c’est évidemment la douleur que provoque l’intervention. Evidemment, l’intensité de la douleur varie selon la personne, mais il est récurrent d’entendre que la douleur est, dans tous les cas, bien présente. Cependant, il existe des crèmes anesthésiantes pour pallier le problème. 

  • Le temps d’intervention

Il faut prendre la main sur tous les cycles de repousse des poils, pendant les séances d’épilation au laser, pour pouvoir les éliminer définitivement. Ainsi, il est primordial de programmer des séances à des périodes stratégiques, étendues sur quasiment 16 mois, pour pouvoir rendre le procédé efficace. Pour autant, si cela peut paraître long, ça ne l’est pas tant lorsque l’on songe au fait que la pilosité disparaîtra… A jamais !

Se lancer sans regrets

En somme, l’épilation au laser comporte plus d’avantages que d’inconvénients sur le long terme. Le tout, c’est donc de savoir si vous êtes capable d’en supporter les désagréments sur le court terme, pour pouvoir en profiter pleinement par la suite. Plus qu’à se boire un petit smoothie detox pour fêter ça.